Dernière actualités

Mis à jour le 15/06/2020

  • slide

soutien psy.png

Alors que le virus circule toujours, il est impératif de rester vigilant et de tous nous montrer responsables. Le dépistage est essentiel pour casser les chaînes de contamination. Aussi : au moindre symptôme qui pourrait évoquer la COVID-19 (fièvre, toux, nez qui coule, diarrhée, mal de tête, perte de goût ou d’odorat, courbatures), il est primordial de s'isoler et de se faire tester, pour se protéger soi-même, comme pour protéger les autres.

 

Plan de continuite test.png

Au moindre signe, le dépistage doit être un réflexe. Vous trouverez sur le site du Gouvernement la marche à suivre pour se faire dépister, ainsi que les consignes à respecter à chaque étape-clé du parcours de soin. Plusieurs outils de communication et de prévention sont également mis à disposition des entreprises qui le souhaitent (catégorie « Les tests et dépistage »).

 

Info officiel.png

Ces outils peuvent être diffusés aux salariés à l'occasion d'une communication interne ou être affichés dans les locaux.
Le ministère du Travail a également édité un document explicatif de la conduite à tenir en entreprise en cas de suspicion de cas COVID-19. 

Par ailleurs, il est indispensable de continuer à appliquer les gestes barrières, y compris dans un contexte professionnel.

fiches conseil.png

Ces gestes barrières restent le meilleur rempart contre la propagation de la maladie.
En complément des gestes barrière, il est recommandé de télécharger l’application StopCovid. Facile d’utilisation, elle permet à chaque utilisateur d’être averti lors d’un contact prolongé avec une personne porteuse du virus et renforce la mobilisation de chacun dans la lutte contre le coronavirus.

 

Ressources docs.png

DECOUVREZ TUTOPREV': Des outils pour sensibiliser les apprentis et les nouveaux embauchés.

PERMIS DE CONDUIRE DES PROFESSIONNELS DE LA CONDUITE prolongation de leur durée de validité en cas d'expiration pendant la période de confinement, cliquez ici pour en savoir plus

ECONOMIE ET SOCIAL 
Pour informer les entreprises et leurs salariés des conséquences de l’épidémie de la Covid-19, tant sur le plan social que sur le plan économique, nous avons créé un dossier spécial recensant toutes les informations utiles. Ce dossier est mis à jour en fonction des nouvelles dispositions gouvernementales et des nouvelles informations qui nous sont communiquées. N’hésitez-pas à le consulter en cliquant ici

POINT DE SITUATION ET INFORMATIONS UTILES :
Grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun, aussi bien pendant le confinement que dans le déconfinement, la crise sanitaire de la COVID-19 qui touche la France depuis le mois de mars 2020 marque le pas. La vigilance reste nécessaire et l’État se tient plus que jamais aux côtés des Français fragilisés par la crise. Retrouvez ici les informations sur la maladie, les bonnes pratiques, les modalités concrètes de déconfinement et les mesures prises par le Gouvernement.

UNE SUBVENTION POUR AIDER LES TPE ET PME A PREVENIR LE COVID-19 AU TRAVAIL :
Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission de la COVID-19 au travail, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention « Prévention COVID ». Si vous avez investi depuis le 14 mars ou comptez investir dans des équipements de protection, bénéficiez d’une subvention allant jusqu’à 50% de votre investissement. Cliquez ici pour en savoir plus

DECONFINEMENT ET CONDITIONS DE REPRISE DE L’ACTIVITE :

La reprise de l’activité est essentielle et elle doit nécessairement se faire dans le respect de la protection de la santé des salariés. Retrouvez ici le protocole national de déconfinement publié par le ministère du Travail pour vous aider et vous accompagner à reprendre votre activité tout en assurant la protection de la santé de vos salariés grâce à des règles universelles.

« Cette version du 24 juin 2020 (cf. Lien ci-dessous) se substitue à la version mise en ligne le 3 mai 2020, mais également aux 90 guides et fiches métiers co-élaborés par le ministère du Travail, les autorités sanitaires, les branches professionnelles et les partenaires sociaux. 
À NOTER : 
Ces guides et fiches conseils métiers n’auront plus de valeur normative. Ils seront prochainement remplacés par une FAQ répondant aux questions concrètes des entreprises. 

Le protocole assouplit les règles applicables sur les lieux de travail et facilite le retour à la normalité de l’activité économique tout en respectant les règles sanitaires actuelles fixées par le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP). Voir le communiqué de presseIl est divisé en 6 parties distinctes et 3 annexes et apportent des précisions relatives :
1. aux modalités de mise en œuvre des mesures de protection dans l’entreprise dans le cadre d’un dialogue social ;
2. aux mesures de protection des salariés ;
3. aux équipements de protection individuelle (EPI) ;
4. aux tests de dépistage ; 5. au Protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés ; 6. à la prise de température.
Annexe 1 : Quelques bonnes pratiques à promouvoir dans la gestion des flux de personnes Annexe 2 : Nettoyage/ désinfection des surfaces et aération des locaux : modalités pratiques Annexe 3 : Les masques »

Dr Brigitte SOBCZAK
Médecin Inspecteur Régional du Travail
Direccte des Hauts de France

LES FICHES METIERS/CONSEILS

Pour aider les employeurs, des fiches par métier pratiques et pédagogiques sont disponibles ici

REPORT DES VISITES DANS LE CADRE DE LA COVID-19 – 17.04.2020

Cliquez sur l'image ci-dessous pour en savoir plus

ASTIL-COVID19-REPORT DE VISITES1.jpgASTIL-COVID19-REPORT DE VISITES2.jpgASTIL-COVID19-REPORT DE VISITES3.jpg

MAINTIEN EN ACTIVITE DES SALARIES DANS LE CADRE DU COVID-19

Tableau des situations pratiques rencontrées et du maintien en activité ou non dans le cadre de la crise sanitaire. Entreprises en dehors du secteur du soin uniquement  (cliquez ci-dessous pour en savoir plus)

Situations salariés modifs 01-05 pour maj site12 JUIN 2020.jpg

Liste des personnes à risque de forme graves = vulnérables 
● les personnes âgées de 65 ans et plus ;
● antécédents cardiovasculaires: hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculocérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
● diabète non équilibré ou présentant des complications
●pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale (BPCO, asthme sévère, fibrose pulmonaire, apnées du sommeil, mucoviscidose notamment);
● cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie)
● insuffisance rénale chronique dialysée 
● immunodépression congénitale ou acquise:

  • médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et / corticothérapie à dose immunosuppressive
  • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200 /mm3
  • consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques
  •  liée à une hémopathie maligne en cours de traitement                                           

● cirrhose au stade B au moins de la classification de Child-Pugh
● syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un ATCD de splénectomie
● obésité (IMC> 30 Kg/m2)
● femmes enceintes à partir du 3ème trimestre

LES TESTS : ce qu’il faut savoir